Actualités

Et si on parlait économie circulaire !

 
Plusieurs solutions existent pour intégrer la dimension RSE dans nos projets. Ainsi, pousser l'éco-conception des bâtiments le plus loin possible est devenu depuis quelques années le mot d'ordre pour tous les projets pilotés par le Groupe Rabot Dutilleul. L’un des piliers de notre politique : l’économie circulaire et l’upcycling qui vise à utiliser le plus longtemps possible les ressources disponibles, notamment par leur réemploi.
 

POURQUOI FAIRE DE L’ECO-CONCEPTION ?

 
Le réemploi et les principes de l’économie circulaire sont devenus des nouveaux enjeux dans le monde de la construction. Même si ce phénomène n’est pas nouveau, l’intérêt sur la question devient de plus en plus grandissant.
 
L’objectif est d’avoir la possibilité d’utiliser les éléments de construction venant d’un ancien bâtiment, pour les intégrer dans la création d’un nouveau projet. Ce phénomène également connu sous le nom « d’upcycling », désigne donc l’action de récupérer des matériaux ou des produits dont nous n’avons plus l’usage afin de les revaloriser. Ainsi, on permet de prolonger la durée de vie de certains produits et d’agir concrètement en faveur de l’impact environnemental.
 
Au-delà de l’aspect environnemental, c’est une démarche globale à prendre en compte dans cette notion d’économie circulaire. Le coût économique est moindre puisque que l’on peut obtenir des matériaux de qualité dans un budget raisonnable. C’est également une promesse sociétale qui entre en jeu sur ce type de projet, avec un besoin supérieur en capital humain pour répondre aux cahiers des charges.
 

RIEN SE PERD, TOUT SE TRANSFORME…

 
Le chantier de l’Office National de Sécurité Sociale (ONSS) à Bruxelles, suivi par les équipes des Entreprises Louis de Waele est un bel exemple de projet de réemploi de matériaux. Un projet qui a d’ailleurs permis à la filiale belge du groupe d’être lauréate du concours « Be Circular » en 2017, dans la catégorie « Chantiers circulaires ». Un concours organisé depuis quelques années par Bruxelles environnement.
 
« Le réemploi, c’est la promesse d’un avenir meilleur »
MARC VANDERIK – Responsable SQE-SAV des Entreprises Louis de Waele.
 
L’isolant des cloisons en laine de roche qui définissait les espaces de bureaux de l’ancien ONSS, a été réutilisé dans les toitures du programme interne Logis Floréal de Watermael-Boitsfort. Un bâtiment construit en 1968 qui est devenu depuis mars 2018 le nouveau siège des Entreprises Louis de Waele.
 
>> Retrouvez le reportage de la CCB-C (Confédération Construction Bruxelles-Capitale) sur « Le réemploi des matériaux à Bruxelles, c’est possible ! » pour le projet de l’ONSS avec la participation de Marc Vanderik pour Les Entreprises Louis de Waele

Voir d'autres articles

  • Archidéelles#5 appel à idées Rabot Dutilleul

    Archidéelles : c'est parti pour la 5ème édition !

    Lire la suite
  • Rabot Dutilleul est membre de Smart Building Alliance

    Rabot Dutilleul, membre de Smart Building Alliance, contribue à développer la filière Smart Buildings

    Lire la suite
  • Rabot Dutilleul certifié « Happy Trainees 2019 »

    Rabot Dutilleul certifié « Happy Trainees 2019 »

    Lire la suite
  • Fin du chantier, la Piscine de Roubaix réouvre au public

    Fin du chantier, la Piscine de Roubaix réouvre au public

    Lire la suite
Voir toutes les actualités